approximite.fr, retour à la page d'accueil

Détail de l'actualité

Imprimer la page

Focus sur les États généraux de l’alimentation

Le 2 octobre 2018 le Parlement a définitivement adopté le projet de loi pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et une alimentation saine et durable, et accessible à tous.

Ces nouvelles réglementations s’inscrivent dans le cadre des États généraux de l’alimentation. Revenons sur cette actualité qui marquera, à coup sûr, un tournant dans les pratiques en restauration collective publique.

Ce projet de loi a pour but de répondre à 3 enjeux majeurs : 

  • Assurer la souveraineté alimentaire de la France
  • Promouvoir des choix alimentaires favorables pour la santé et respectueux de l’environnement
  • Réduire les inégalités d’accès à une alimentation de qualité et durable

Pour tendre vers ces objectifs, quatre grands axes de travail sont privilégiés :

  • Relancer la création de valeur et en assurer l’équitable répartition
  • Permettre aux agriculteurs de vivre dignement de leur travail par le paiement de prix justes
  • Accompagner la transformation des modèles de production pour mieux répondre aux attentes des consommateurs
  • Promouvoir les choix de consommation privilégiant une alimentation saine, sûre et durable

La restauration collective publique est plus particulièrement concernée par les mesures suivantes :

  • Introduire 50 % de produits locaux ou sous signes d’origine et de qualité, dont 2 0% de produits issus de l’agriculture biologique, à partir du 1er janvier 2022
  • Affichage obligatoire des pourcentages, à partir du 1er janvier 2020
  • Une fois par semaine, l’établissement devra présenter un menu végétarien qui pourra être composé de protéines animales (œufs, laitages) ou végétales (céréales, légumineuses)
  • Les établissements dépassant les 200 couverts par jour devront être dans la capacité de présenter un plan pluriannuel de diversification des protéines incluant des alternatives à base de protéines végétales. 

Ces mesures seront accompagnées d’autres actes tels que la lutte contre le gaspillage alimentaire ou encore l’élimination de l’utilisation de contenants alimentaires de cuisson, de réchauffe ou de service en plastique d’ici 2025.

Le Réseau LOCAL 53 est là pour vous accompagner !

Déjà engagé dans la promotion, la valorisation et la consommation de produits agricoles de proximité et de qualité au sein des établissements de restauration collective, le Réseau LOCAL 53 soutient les différents acteurs concernés par la restauration collective et les accompagne dans leur démarche pour un approvisionnement de proximité et de qualité. 

Comment Réseau LOCAL 53 peut-il vous accompagner pour vous permettre de tendre vers les objectifs fixés ?

Par la mise en réseau des acteurs concernés

  • Pour insuffler une dynamique collective et faire connaitre l’offre et la demande
  • Pour trouver des réponses adaptées à des besoins précis
  • Pour fédérer les collectivités, établissements, transformateurs, producteurs, … autour de la démarche d’introduction de produits de proximité et de qualité afin de mutualiser les savoir-faire et échanger sur les initiatives menées. 

En vous proposant un programme d’accompagnement

  • Pour faire découvrir ou redécouvrir des méthodes de cuisine optimisées et adaptées aux produits de qualité
  • Pour faire connaitre la réglementation
  • Pour aider à mieux appréhender les marchés publics 
  • Pour aider à introduire des produits de proximité et de qualité tout en maitrisant ses coûts

En suivant les établissements

  • Pour échanger sur les pratiques et établir un diagnostic
  • Pour évaluer la progression dans l’approvisionnement local et qualitatif

En communiquant

  • Pour mettre en relation les producteurs et les cuisiniers
  • Pour sensibiliser les convives aux produits de proximité et de qualité ainsi qu’aux pratiques en cuisine

Contact :  Virginie GUICHARD, Chambre d’agriculture de la Mayenne - 02 43 67 38 35 - reseaulocal@remove-this.mayenne.chambagri.fr.